Antikenmuseum Basel und Sammlung Ludwig ©Ruedi Habegger

Antiken Museum De l’harmonie à l’extase

L’exposition «De l’harmonie et de l’extase» fait état des  différents usages de la musique dans l’Antiquité jusqu’au 19 septembre 2021

La musique joue un rôle central dans les cultures anciennes. Elle raisonne dans tous les domaines de la vie. L’exposition «De l’harmonie et de l’extase» se consacre aux différents usages de la musique dans l’Antiquité et met l’accent sur ses contradictions. Des reproductions d’instruments et des stations audio donnent un aperçu des univers sonores de l’époque et permettent aux visiteurs et visiteuses de découvrir la musique antique par l’expérience acoustique. 

Dans le cadre de nombreux projets de recherche internationaux, des instruments de musique anciens d’une grande variété ont récemment été étudiés et ramenés à la vie. Faire renaître la musique antique relève autant de la fascination que du défi, car il n’existe aucune partition conservée de l’Égypte ancienne et seulement quelques-unes provenant du Proche-Orient, de la Grèce ou de Rome. Cependant, nous pouvons estimer que cette discipline occupait un rôle majeur voire de premier plan dans la culture et la vie quotidienne des peuples des civilisations anciennes.

L’exposition temporaire «De l’harmonie et de l’extase. La musique des civilisations anciennes» qui rassemble plus de 150 objets ,présente les diverses utilisations de la musique dans l’Antiquité et se focalise notamment sur ses antagonismes. D’après les écrits sur la théorie musicale de la période post-pythagoricienne (à partir du Ve siècle av. J.-C.), l’une des caractéristiques essentielles de la musique est précisément qu’elle porte en elle des courants opposés. Par conséquent, elle provoque des émotions des plus diverses et souvent contradictoires. Elle peut être douce et contemplative, mais aussi forte et exaltante. Elle accompagne les rituels paisibles comme les banquets désinhibés, les grandes représentations comme les spectacles triviaux. La musique peut apaiser ou à l’inverse être menaçante. 

Le concept de l’exposition met en exergue cette bipolarité en développant trois thématiques :  « La vie contre la mort » , « L’ordre contre le chaos » et « L’esprit contre le corps » ; 

Série de concerts parallèle à l’exposition 

Outre les visites publiques et les « soirées culturelles et culinaires », le programme parallèle comprend également une série de concerts  réalisée grâce à la collaboration de la Fondation HATHOR et plusieurs ensembles musicaux. Une soirée sera consacrée à faire revivre la musique et les tonalités antiques de manière sensuelle et riche en émotions tandis que d’autres concerts montreront l’importance des thèmes antiques dans la musique de la Renaissance et de la période Baroque.

Exposition trilingue (D/F/E)

Entrée gratuite
Jeudi et vendredi à partir de 17h, samedi et dimanche toute la journée. Veuillez noter que durant les heures d’ouverture gratuites la boutique du musée est fermée.

Stations audio et échantillons sonores
Les visiteurs et les visiteuses sont priés d’amener leurs propres smartphones et des écouteurs. Wifi gratuit disponible.  

Antikenmuseum Basel und Sammlung Ludwig

Partager cet article :