Scènes d'Automne en Alsace 2020 Filature

Filature de Mulhouse Scènes d’Automne en Alsace 2020

SCÈNES D’AUTOMNE EN ALSACE 8ème édition 7 scènes 6 compagnies du 12 AU 26 Novembre 2020 

 

UN NOUVEL AVENIR POUR LES SCÈNES D’AUTOMNE

Cette 8ème édition marque l’élargissement des lieux partenaires — qui sont désormais sept — et le renforcement des liens entre les structures, désireuses de travailler ensemble, en cohérence, pour mettre en lumière et soutenir les jeunes compagnies implantées en Alsace. Cette saison, les Scènes d’automne dévoileront des univers singuliers et osés, vibrants de jeunesse. Au programme, six spectacles, dont trois sont créés dans le cadre du festival.

LES LIEUX PARTENAIRES
La Filature – Scène nationale de Mulhouse 

Comédie de Colmar – Centre dramatique national Grand Est Alsace 

Le Créa – Scène conventionnée d’intérêt national, art, enfance et jeunesse à Kingersheim 

Espace 110 – Centre Culturel d’Illzach 

Espaces Culturels Thann-Cernay 

Théâtre La Coupole à Saint-Louis 

Ballet de l’Opéra national du Rhin – Centre chorégraphique national 

 

Le premier spectacle à tarif normal donne accès aux autres spectacles à 10 € sur présentation du premier billet, dans toutes les structures.

EN 2021, UN SOUTIEN UNANIME À UNE CRÉATION
Pour l’édition 2021, les sept structures ont décidé à l’unanimité de soutenir, de coproduire ou d’accueillir la prochaine création de la compagnie Quai n°7 dirigée par Juliette Steiner. Il s’agira de Services, un texte co-écrit par Juliette Steiner et Olivier Sylvestre sur le thème de la servitude, de la hiérarchie sociale, du travail domestique et des relations de pouvoir. Ce projet a convaincu les sept structures alsaciennes qui ont voulu pour la première fois apporter un soutien univoque et une visibilité maximale à une création régionale.

SERVICES D’Olivier Sylvestre Mise en scène Juliette Steiner Avec Camille Falbriard, Ludmila Gander, Ruby Minard, Juliette Steiner, Naëma Tounsi, Ondine Trager Production Compagnie Quai n°7

Imaginons la représentation comme une habitation : un lieu que l’on pratique, mais qui chaque soir doit reprendre sa forme originale pour rejouer la fiction le lendemain ; qui doit revenir à neuf. Alors, que se passe-t-il si l’on rend visible le monde qui entretient cette fiction : ceux qui agissent en coulisses ? Qu’arrive-t-il si le lieu de la fiction évolue au gré des gestes de ceux qui l’entretiennent ?

Sur scène, six personnages féminins proposeront un autre modèle, voudront renverser les rôles, aboliront les pouvoirs. Leurs tentatives seront mis à mal par l’apparition de différentes catégories sociales, différents métiers, peut-être même de célèbres bonnes qui se sont affranchies de leur servitude de la manière la plus brutale qui soit.

Olivier Sylvestre est un auteur canadien dont de nombreuses pièces ont été montées sur les scènes francophones et ont été honorées de prix littéraires. Son écriture vive, acérée, montre le monde comme il est mais aussi comme on l’imagine. Cette double notion de réalisme et d’imaginaire donne à ses pièces un relief, une vitalité nécessaire à l’écriture théâtrale contemporaine. Pour ce projet, il s’inspirera du travail au plateau pour proposer une dramaturgie qui n’illustrera pas les images scéniques mais les portera, approfondira la réflexion sur les enjeux de la servitude.

CALENDRIER DES SPECTACLES

 

Création – Théâtre LOTO De Baptiste Amann Mise en scène Rémy Barché Avec Arnaud Bichon et Clémence Boissé COLMAR

Il est la vedette des salles des fêtes de province, le roi des soirées loto, qu’il anime avec fantaisie et brio. Elle est partie vivre en ville et a pris ses distances avec un monde rural dans lequel elle ne s’est jamais épanouie. Chacun a suivi son chemin. Mais voici l’heure des retrouvailles entre le père et sa fille.
Attaché à son territoire et à sa culture populaire, le père a perdu de vue les rêves de sa fille. Le fossé s’est creusé entre eux. Et voilà la jeune femme de retour au village pour réaliser un documentaire dans le cadre de son projet de fin d’études d’école de cinéma. L’occasion, enfin, de se découvrir l’un l’autre ?
C’est un véritable loto que Rémy Barché a choisi de mettre en scène. Mais le déroulement de la soirée est perturbé, à coups de madisons endiablés, par un groupe de danseurs de salon, convaincus d’avoir priorité sur la location de la salle des fêtes. Dans cette ambiance de comédie musicale, la plume de Baptiste Amann excelle à extraire des situations les plus anodines tout le sel d’une dramaturgie pleine d’humanité, où les questions intimes et politiques s’entrelacent pour toucher à l’essentiel.

Spectacle musical dès 7 ans HISTOIRES CHANTÉES VERTES ET PAS MÛRES Duo Anak-anak

Le Créa – Scène conventionnée d’intérêt national, art, enfance et jeunesse à Kingersheim

Écriture, composition et conception, percussions Xavier Fassion Mise en scène Chiara Villa Avec Jeanne Barbieri et Xavier Fassion
Ils sont deux, vêtus d’un vert à faire pâlir un gazon anglais, pour vous raconter d’authentiques histoires qui pourraient bien être les vôtres, passant de l’observation aiguë des choses de la vie ordinaire à l’exploration plus ou moins sécurisée de notre folie cachée, débusquant les petits riens qui mènent parfois aux grands doutes.
Un joyeux fatras d’ustensiles sonnant, vibrant, claquant et soufflant les accompagne dans cette entreprise avant tout musicale, modeste et précise comme une horlogerie helvète. Le nom du duo vient de l’Indonésien et signifie ”les enfants”. Il s’est imposé naturellement, inspiré par la manière de composer de l’auteur et l’ambiance des sessions de répétitions ; bricolage émerveillé pour l’une et franche rigolade pour l’autre. Anak-anak aime quand ça remue, quand les objets glissent et que les mots dérivent, quand un rythme s’entête et qu’une rime perd ses vers !
Le spectacle repart pour une troisième tournée, après avoir été lauréat en 2018 du festival Tout’Ouïe en Avignon.

Création – Théâtre FRANCE Compagnie You’ll Never Walk Alone Mise en scène, chorégraphie et dramaturgie Natacha Steck Théâtre La Coupole à Saint-Louis

Avec Simon Alopé, Alexis Ballesteros, Maxence Bod, Francis Bolela, Paul Delbreil, Hugo Seksig Garcia et Natacha Steck

Avec Alexis, Francis, Hugo, Maxence, Natacha, Paul et Simon, nous allons partir pour un long voyage dans les pas de Didier, Laurent, Lilian, Zinédine et des autres… L’équipe de France. Sept matchs, sept épreuves pour écrire la plus grande page de l’histoire du football français ; décrocher l’étoile des champions du monde et bâtir la légende.
Dans cette épopée moderne, la metteuse en scène Natacha Steck retrace l’aventure incroyable d’un collectif qui a offert un mouvement de joie pure et universelle à des millions de Français.e.s. Comme elle l’explique : “Quand la France a gagné la Coupe du Monde, j’avais sept ans. 98 m’a appris à ne pas avoir honte de vouloir être heureuse, que gagner est possible […] j’ai décidé de raconter l’histoire de l’Équipe de France pendant cette compétition. Pour me souvenir du chemin à parcourir, chaque épreuve qu’ils ont dû traverser.”
France nous replonge dans les moments clés des matchs, entre séquences chorégraphiées, jeux avec ou sans ballon, soundpainting… Ce sont les coulisses d’une victoire qui se jouent sur scène, entre blessures, doutes, remises en question, espoirs et chamailleries.

Création – Théâtre participatif MIRAN VARIATIONS AUTOUR D’UNE ABSENCE De Marilyn Mattei Mise en scène Marie Normand Espace 110 – Centre Culturel d’Illzach Espaces Culturels Thann-Cernay 

Avec Anaël Azeroual, Isabelle Fournier, Noémie Rimbert

Tout le collège est en émoi à quelques minutes de l’arrivée de M. le Préfet qui vient inaugurer une plaque commémorative de la Résistance. Miran doit lire un extrait de la Déclaration des Droits de l’Homme. Mais Miran a disparu. Miran est le fils d’une famille de sans-papiers. Lola, une collégienne, Laura, la professeure de français, et Anne, la principale du collège, cherchent une solution. Que faire ? Chacune fait sa proposition.
Miran, variations autour d’une absence est le deuxième volet d’un triptyque théâtral traitant de l’exil, et particulièrement de ce que provoque chez nous l’arrivée de personnes exilées. Ce texte, écrit par Marilyn Mattei, a la particularité d’offrir aux spectateurs de faire des choix à la place des personnages : selon le choix que fera le public, il entendra telle variation du texte et du spectacle…

L’objectif est d’impliquer le spectateur au sein de l’objet artistique, qu’il ne soit plus seulement spectateur mais acteur. Les comédiennes du spectacle interrompront l’action à deux reprises pour s’adresser aux spectateurs et leur proposer de choisir entre des options qui s’offrent aux personnages. Ces choix ne seront ni évidents, ni manichéens, et obligent à une réflexion sur ses propres valeurs et ses propres réactions. Grâce à des boîtiers de vote similaires à ceux utilisés lors des Assemblées générales des grandes entreprises, cet exercice démocratique proposé au public et aux adolescents sera véritablement anonyme. Les choix qui seront faits par le public changeront véritablement le spectacle. Via ce dispositif, chaque spectateur peut se rendre compte concrètement que chaque décision a de l’importance et que chaque voix compte.

 

Création – Théâtre LES POSSÉDÉS D’ILLFURTH Texte Yann Verburgh Mise en scène Lionel Lingelser Collaboration artistique Louis Arene Avec Lionel Lingelser La Filature – Scène nationale de Mulhouse

Il est des légendes qui hantent les mémoires villageoises. C’est le cas de celle des Possédés d’Illfurth qui conte l’histoire de deux enfants supposés avoir été sous l’emprise de Satan. Natif de ce village, le comédien et metteur en scène Lionel Lingelser, avec toute l’équipe du Munstrum, s’en empare. À travers le personnage d’Hélios, avatar fantasmé de l’enfant qu’il était, il tire un fil imaginaire jusqu’aux deux possédés, interrogeant le rapport aux croyances et au mal. Il est seul en scène, dans une relation de grande proximité avec le spectateur, joyeuse et intense. Pour aller jusqu’au bout de la mise à nu, débarrassé des contraintes techniques, il est l’unique vecteur de sens et d’émotion. Le Munstrum laisse ici tomber le masque. Associée à La Filature, la compagnie présente également cette saison Les Possédés d’Illfurth en tournée grâce au dispositif Filature Nomade, ainsi que sa précédente création 40° sous zéro.

Création – Danse ÉTUDE POUR LE CANTIQUE DES CANTIQUES Conception, chorégraphie et interprétation Aurélie Gandit La Filature – Scène nationale de Mulhouse coréalisation avec le CCN – Ballet de l’Opéra national du Rhin

Chorégraphe férue d’arts visuels, Aurélie Gandit n’est pas une inconnue à La Filature. On se souvient de sa Visite dansée créée pour le Musée des Beaux-Arts en 2010 et de son insolite conférence La variété française est un monstre gluant en 2012. Elle revient pour une création inspirée du célèbre Cantique des Cantiques, poème fleuve mythique d’un érotisme inattendu qui fait alterner voix féminine et masculine, en harmonie avec les éléments de la nature.
Moment particulier sur son chemin de danse, ce solo se nourrit de ses recherches sur l’éco- féminisme et de pratiques spirituelles glanées en Inde aux sources du yoga. Portée par la musique aux sonorités sensuelles de Rodolphe Burger, Alain Bashung et Chloé Mons, la danse se déploie comme un chant d’amour pour le geste, chorégraphique et plastique. Aurélie Gandit dévoile la richesse polysémique et l’originalité du texte, célébrant à sa façon l’éveil des sens et une égalité féminin-masculin enfin accomplie.

PROJECTIONS DE COURTS-MÉTRAGES

 

À l’occasion des Scènes d’Automne en Alsace, l’association Kino Mulhouse propose une sélection de court-métrages réalisés par de jeunes artistes mulhousiens. À travers la comédie, la fable dystopique ou encore le drame social, ils nous invite à explorer le patrimoine mulhousien.

Kino Mulhouse, fondé en 2019, soutient l’entreprise cinématographique sur le territoire. Le projet est né en observant la multitude d’indépendants travaillant de manière isolée avec la volonté de les faire se rencontrer et leur fournir les moyens d’une démarche de création collective et active. En fournissant un soutien à la création, un réseau et des opportunités, Kino Mulhouse cherchent à réunir ces énergies pour dynamiser le monde du cinéma à Mulhouse et dans sa région. Son but est de fédérer, accompagner, et favoriser une visibilité́ aux professionnels, semi-professionnels et amateurs cinéastes de la région.

Partager cet article :

Le Détour Saint-Louis

logo Ecole Les Coquelicots Bâle

Logo MuseumsPassMusées

Logo-HT-Cre-Art-Basel

Museen Basel

Théâtre le Grrranit Scène Nationale Belfort Logo

Logo Comète Hésingue

Logo Ecole Française de Bâle

Fondation Fernet-Branca

Alliance Française de Bâle

© Bâle Région Mag 2020 / Mentions légales et Politique de confidentialité

✨ Site réalisé avec monweb.agency