Fondation François Schneider Nos îles

7 mai 2022

Fondation François Schneider W© Fondation François Schneider Wattwiller 2022

Exposition Nos îles jusqu’au 18 septembre 2022 Fondation François Schneider à Wattwiller

Du 30 avril au 18 septembre 2022 Au commencement était le vent… puis le naufrage… puis le sable… puis la jungle…puis la solitude… et peut-être le paradis.Nos îles est une vision subjective de l’insularité et ses métaphores variées ; les artistes eux-mêmes ne sont ici pas ou peu insulaires mais nous livrent leurs différentes visions du naufrage, de la robinsonnade, de l’exotisme, de l’enfermement et des utopies. Morceau de terre entouré par les eaux, îles aux trésors oubliées, abandonnées, mystérieuses, fantasmées, le sujet a un potentiel narratif inépuisable et se déploie aussi bien dans la littérature que dans les arts visuels. Entre tragédie et burlesque, documentaire et fiction, 20 artistes sont conviés pour ce voyage en pays îlien.
Artistes : Hoda Afshar • Cécile Beau • Benoit Billotte • Stéphane Clor • Olivier Crouzel • Pauline Delwaulle • Gilles Desplanques • Pierre Fraenkel • Charles Fréger • François Génot • Axel Gouala • Sébastien Gouju • Rodney Graham • Yoanne Lamoulère • Philippe Lepeut • Aurélien Mauplot • Abraham Poincheval • Eleonore Saintagnan • Stéphane Thidet • Brankica Zilovic
 info@fondationfrancoisschneider.org
Marie Terrieux, commissaire de l’exposition.

Au commencement était le vent … puis le naufrage … puis le sable… puis la jungle…puis la solitude… et peut-être le paradis.

Dans un espace clos et sombre, un son grandissant, une houle répétitive, enveloppante nous happe et nous embarque sur de nouveaux rivages. Apparait alors dans l’œuvre voisine un curieux corsaire qui nous invite à explorer un territoire où se côtoient une drôle de cabane de pluie, des masques et autres objets. Il nous perd dans une jungle de cuir ou de plastique ponctuée de douces vahinés aux déhanchés hypnotiques. L’itinérance se poursuit sur des îles plus hostiles. S’y croisent des prisonniers au large des côtes australiennes, un individu loufoque échoué sur une île de béton, des jeunes femmes isolées en Bretagne ou une famille confinée sur un bras du Rhône. Des cartographies encrées, tissées, brillantes, bleutées nous entraînent vers des songes lointains quand un nuage de coquillages sonore ouvre vers de joyeux horizons.

Composée comme un voyage et née au printemps 2020, lors d’une expérience globale d’enfermement, où l’isolement et la solitude furent prégnants, Nos îles est aussi la suite de L’Atlas des Nuages*, l’exploration des multi-composantes de l’eau formant des paysages visuels, naturels, imaginaires qui habitent tout un chacun.

Morceau de terre entourée par les eaux, îles aux trésors, oubliées, abandonnées, mystérieuses, fantasmées, le sujet a un potentiel narratif inépuisable et se déploie aussi bien dans la littérature que dans les arts visuels. Pour rejoindre Ithaque, Ulysse parcourt différents archipels pendant de longues années, Robinson Crusoé fonde un des mythes majeurs de l’explorateur et d’une certaine vision de l’ailleurs, Marivaux plante son décor en paysage insulaire pour une utopie sociale.

À propos de la Fondation François Schneider

Entre forêt et montagne dans un petit village alsacien dans l’est de la France, à la frontière avec l’Allemagne et la Suisse, la Fondation François Schneider est abritée dans une ancienne usine d’embouteillage transformée en centre d’art où les espaces jouent sur la transparence et la lumière.

Fondation philanthropique créée en 2000 et reconnue d’utilité publique en 2005, la Fondation François Schneider poursuit un double engagement en faveur de l’éducation et de la culture. Elle permet à des lycéens d’accéder à l’enseignement supérieur grâce à des bourses d’études et soutient des artistes contemporains dans le développement de leur carrière.

Depuis 2011, le concours Talents Contemporains récompense chaque année, plusieurs artistes pour des œuvres ou projets sur le thème de l’eau. Au fil des années, une collection d’art unique s’est constituée, témoignant de la diversité des pratiques artistiques du 21ème siècle. Près de 80 œuvres forment aujourd’hui un ensemble singulier à contre – courant de certaines tendances institutionnelles, exposées à la fois dans le centre d’art et circulant dans différentes régions.

La Fondation François Schneider conçoit trois expositions par an, alternant entre les expositions des Talents Contemporains, des collaborations avec de grandes institutions culturelles ou encore en donnant des cartes blanches à des plasticiens contemporains. Les expositions interrogent le thème de l’eau sous différentes facettes et explorent notamment les questions d’environnement et de géographie, d’imaginaire et de voyages, et des engagements plus sociaux. Les nuages, la fonte des glaces, l’eau et le numérique, l’eau et la bande dessinée sont les sujets variés des dernières projets.

Couplés à ces expositions ont lieu des conférences, tables-rondes, concerts de musique classique ou contemporaine, du spectacle vivant, proposant des visions complémentaires aux œuvres visuelles et à la thématique de l’eau. De nombreux ateliers et différentes formes de médiation sont proposées à un public varié. (famille, scolaire, hôpital, milieu socio-éducatif, association…). Des résidences d’artistes viennent compléter ce dispositif de soutien à la création. Un vaste jardin de sculptures – fontaines propose également une promenade réjouissante.

La nature, l’art et l’éducation y conversent joyeusement et se rencontrent au fil de l’eau. La Fondation François Schneider est un lieu d’évasion, de réflexion et de partage.

Fondation François Schneider
27 rue de la Première Armée – 68700 WATTWILLER. FRANCE
+33 (0)3 89 82 10 10 – info@fondationfrancoisschneider.org
fondationfrancoisschneider.orgLe centre d’art est ouvert du mercredi au dimanche de 11h à 18h (jours fériés inclus).
Partager cet article :