Jazz Festival Basel 2022

,

22 février 2022

Jazz Festival 2022 PK Marcel Bisevic responsable musique Kaserne Urs Blindenbacher ©VB

30+2 Years Jazzfestival Basel 24 avril au 30 mai 2022

En 1975, l’organisation « Jazz in Basel » a été fondée, une association pour la promotion du jazz contemporain. Depuis 1990, Jazz in Basel porte le nom de « offbeat ». L' »offbeat », issu de la tradition musicale noire africaine, a été observé à l’origine dans le patrimoine musical afro-américain d’Amérique du Nord, c’est-à-dire dans le jazz et le blues. Aujourd’hui encore, il s’agit d’une particularité rythmique omniprésente. Sans offbeat, pas de moment de swing dans le jazz !
Au fil des décennies, offbeat/jazz in basel a organisé plus de 1300 concerts de jazz, de funk et de musique du monde, marquant ainsi durablement la scène jazz bâloise et ne s’étant pas arrêté pendant la crise de Corona. Pour l’année du festival, l’équipe d’Offbeat a également dans son carquois des choses qui valent la peine d’être vues et découvertes ; elle présente, après une phase de planification de huit mois, un « festin musical » (pas seulement) pour Bâle. Les fans de jazz d’Allemagne, de France et d’Autriche seront également de la partie.
Offbeat se consacre à nouveau aux nouvelles tendances, veut présenter des inconnus & de nouveaux noms à Bâle et encourager activement le changement de génération. Cette année, l’accent sera mis sur la musique portugaise et espagnole, le jazz et la world music d’Orient et d’Israël, les nouvelles tendances du Brésil et du Nouveau-Mexique, et de grandes icônes du jazz vocal viendront enrichir Bâle de concerts exclusifs. Des projets orchestraux en collaboration avec le Jazzcampus, Basel Sinfonietta et le NDR Bigband devraient enthousiasmer le public en tant que premières passionnantes, mais aussi de nouveaux projets de groupes de la scène jazz actuelle de Bâle seront présentés comme il se doit au Jazzcampus et au Jazz-OpenAir Basel. Les enfants et les familles ne seront pas oubliés. Le projet du Jazzcampus Basel s’intitule « Bigband pour petits et grands ». Avec le public, le big band se lance dans un voyage particulier à travers l’histoire du jazz pour les jeunes et les moins jeunes.
En somme, un programme varié et de nombreux temps forts, des premières et des stars. Du 24 avril au 30 mai 2022, Bâle doit redevenir la métropole du jazz en Suisse malgré Corona. Avec Offbeat pour un tour du monde (musical) !
Nous vous souhaitons beaucoup de plaisir
Urs Blindenbacher & l’équipe Offbeat

Infos et abonnements au festival :
www.offbeat-concert.ch
info@offbeat-concert.ch
Billets : www.seetickets.ch

Jazz Festival de Bâle programmation 2022

Michael Arbenz « Le bop en grand format « Bop symphonique goes Big » 24 avril 19 heures
Stadtcasino Bâle – Salle de musique

VEIN TRIO & BASEL SINFONIETTA & NDR BIGBAND Commande de la Basel Sinfonietta
Jörg Achim Keller (direction)
Vein Trio : Michael Arbenz (piano) | Thomas Lähns (basse) | Florian Arbenz (batterie)
Big Band de la NDR
Après les remarquables concerts avec Dave Liebman et le Norbotten Bigband, le célèbre trio de jazz bâlois VEIN sera sur scène avec plus de 60 musiciennes et musiciens sur scène ! En coopération avec Basel Sinfonietta Sponsor de la soirée : Fondation Sulger

 Avishai Cohen Trio « Two Roses « Festival Opening Night – Oriental Jazz » 25 avril 20h15
Stadtcasino Bâle – Salle de musique

Avishai Cohen (basse) | Elchin Shirinov (piano) | Roni Kaspi (batterie)
Avishai Cohen, né en 1970 en Israël, vient d’une famille de musiciens. Il a commencé à jouer du piano à l’âge de 11 ans et à 16 ans, Cohen a fréquenté la « Music & Arts High School » de Jérusalem. Cohen a ensuite changé d’instrument, pour passer à la basse acoustique. En 1992, il a déménagé à New York, où il a également fréquenté la « New School for Jazz and Contemporary Music ». Après avoir joué avec des grands noms comme Paquito D’Rivera, Joshua Redman, Wynton Marsalis ou Roy Hargrove, Chick Corea l’a engagé dans son sextet acoustique « Origin » . Jusqu’en 2003, Cohen a fait partie du groupe de Chick Corea. En 1997, il a enregistré un premier album, « Adama », pour le label « Stretch ». Aujourd’hui, la presse spécialisée le classe parmi les 100 bassistes les plus influents du 20e siècle.

 Dave Weckl/Tom Kennedy Band « Soirée Fusion » 26 avril 20.30 heures Atlantis Bâle
Dave Weckl (batterie) | Tom Kennedy (basse) | Bob Franceschini (saxes) | Stu Mindeman (clés)

Dave Weckl, vénéré depuis l' »Electric Band » de Chick Corea par les batteurs du monde entier comme le gourou de la batterie fusion, renoue avec les débuts légendaires de l’Electric Band.
Dave est né le 8 janvier 1960 à St. Louis/Missouri. Il a participé à la tournée des barons de la chanson Simon et Garfunkel en 1983 . Par la suite, M. Weckl a enregistré pour des artistes aussi divers que Diana Ross, Robert Plant, Lee Ritenour, Chick Corea, Mike Stern, George Benson et bien d’autres. Sponsor de la nuit : Heivisch

 Le trio de Fabian Willmann ; Melissa Aldana Quartet « Nuit du saxophone » 27 avril 19.30 heures Atlantis Bâle Fabian Willmann (sax) | Arne Huber (basse) | Jeff Ballard (batterie)

Fabian Willmann (*1992) a étudié de 2011 à 2015 avec Domenic Landolf et Adrian Mears à la Haute école de musique de Bâle et la musicologie à l’Université Albert-Ludwig de Fribourg . Il a ensuite poursuivi ses études de saxophone à l’Université de New York. Le 27 avril, il fêtera le baptême de son CD avec, entre autres, Jeff Ballard à la batterie.

Melissa Aldana (sax) | Pablo Menares (basse) | Kush Abadey (batterie) | Sam Harris (piano)

Melissa Aldana est née en 1988 à Santiago, au Chili, et a commencé à jouer du saxophone à l’âge de six ans. Aldana a déménagé à New York pour étudier avec George Coleman. En 2012, Aldana a formé un groupe, « Melissa Aldana & Crash Trio », avec le batteur cubain Francisco Mela et le bassiste chilien Pablo Menares. En juillet 2014, ce groupe a sorti son premier album chez Concord Jazz, qui faisait partie du prix d’Aldana pour avoir remporté le Thelonious Monk Award.

La nuit du label Hout 28 avril 19 heures Jazzcampus Bâle

Le jeune label de musique bâlois « Hout Records » représente l’esprit musical novateur de la ville. Fondé en 2017 par d’anciens étudiants du Jazzcampus, le label offre une plateforme pour la musique contemporaine et enracinée dans le jazz d’une génération postmoderne.
Sur invitation du festival de jazz offbeat de Bâle, Hout Records présente quelques-uns de ses artistes les plus polyvalents : le jeune talent australien d’exception Raphaël Rossé et son trio « Mimon » ainsi que le trio anglo-italo-danois du batteur Phelan Burgoyne apportent sur scène un caractère de concert classique. A l’opposé, une « performance duo vs duo vs danse » avec la participation de la chanteuse bâloise Anna Hirsch (Hila Puntur, Ikarus) et une installation sonore continue de l’artiste sonore Luca Pusch. La soirée sera complétée par le « Elfton Ensemble » de 12 personnes du saxophoniste et compositeur Niko Seibold. Sponsor de la nuit : GGG

Duo Greg Osby/Florian Arbenz ; Trio Bachthaler/Koch/Bürgin « Roche’n’Jazz » 29 avril 16 h Musée Tinguely

Florian Arbenz (batterie, percussion) | Greg Osby (saxophones)
Florian Arbenz, issu d’une famille de musiciens, joue du jazz avec son frère jumeau, le pianiste Michael Arbenz, depuis l’adolescence. Dans le domaine de la musique classique, il s’est produit comme percussionniste lors de nombreux concerts et festivals. Il a également donné des concerts en solo en Europe et en Amérique du Sud. Greg Osby est originaire de St. Louis, où il est né en 1960. À partir de 1978, il a étudié à la Howard University et de 1980 à 1983 au Berklee College of Music. Il a ensuite travaillé à New York avec des musiciens tels que Herbie Hancock, Dizzy Gillespie, Andrew Hill, Muhal Richard Abrams, Jim Hall et Jaki Byard.

Ursus Bachthaler (stratocaster, pédales) | Roberto Koch (basse) | Beni Bürgin (batterie) Après son baccalauréat, Ursus Bachthaler a décidé d’étudier à l’école de jazz de Bâle, où il a suivi l’enseignement de Francis Coletta, Hans Feigenwinter et Thomas Moeckel, entre autres.

Trio « CERAMIC DOG » de Marc Ribot 30 avril 20 heures Kaserne Bâle – Reithalle

Marc Ribot (guitare, voix) | Shahzad Ismaily (percussion, utility player) | Ches Smith (batterie)
Marc Ribot est né en 1954 à Newark. En 1978, il s’installe à New York et joue entre autres avec l’organiste de jazz Jack McDuff et le chanteur de soul Wilson Pickett et, de 1984 à 1989, avec les Lounge Lizards. Durant cette période, il a également joué dans les groupes de Tom Waits et d’Elvis Costello. En 2008, il a fondé le trio Ceramic Dog avec le batteur Ches Smith et le bassiste Shahzad Ismaily.

KUU ! « MOUTON ARTIFICIEL » 30 avril 21.30 heures Kaserne Bâle – Reithalle

Jelena Kuljic (voix) | Kalle Kalima (guitare & basse) | Frank Möbus (guitare) | Christian Lillinger (batterie)
Lampedusa Lullaby, le premier ACT du quatuor KUU !, a été salué par la critique en 2018 . Complété par le guitariste Frank Möbus et le batteur Christian Lillinger, KUU ! ( Lune en finnois )a voyagé et a été acclamé dans les grands festivals et les clubs branchés.

Matthew Halsall & Band « London Now ! » 1er mai 19.30 heures Kaserne Bâle – Reithalle

Le trompettiste Matthew Halsall est considéré comme un grand rénovateur du jazz européen, dans la tradition de grands noms comme Alice Coltrane ou Pharoah Sanders .Avec son label « Gondwana Records », une plateforme qui rassemble le « who’s who » de la scène musicale anglaise actuelle, à la frontière passionnante du jazz, de la musique électronique et de la musique classique contemporaine, avec des artistes comme Portico Quartet, GoGo Penguin et Mammal Hands, entre autres.

District Five 1er mai 21.30 h Kaserne Bâle – Reithalle

Avec une contrebasse, un saxophone, une guitare, des synthétiseurs et une batterie, District 5 distille une interprétation ultra-contemporaine du jazz à partir de diverses influences musicales. Grâce à cette ouverture d’esprit, ils se sont hissés ces dernières années au sommet de la jeune scène jazz zurichoise. Sponsor de la nuit : Fondation Johnson

Duo Von Wattenwyl/Hendriksen « Vol D’Automne » ; Raul Midon en solo « Jazz dans l’église » 2 mai 20 h Église Saint-Martin de Bâle

Stewy von Wattenwyl (piano) | Alex Hendriksen (sax)
Après des années dans différentes formations, Alex Hendriksen et Stewy von Wattenwyl réduisent au maximum : DuoLog signifie dialogue, c’est-à-dire écouter et parler. Leurs discussions sont fascinantes, que le sujet de conversation soit une composition personnelle riche, une perle du Great American Songbook ou une chanson pop.

Raul Midón (guitare, voix)

Nés en mars 1966 au Nouveau-Mexique d’un père argentin et d’une mère afro-américaine, Raul Midón et son frère jumeau Marco sont devenus aveugles en couveuse alors qu’ils étaient prématurés, en raison du manque de protection de leurs yeux. Dans les années 90, il a commencé sa carrière de musicien professionnel, faisant office de choriste non seulement pour Shakira et José Feliciano ou Jennifer Lopez, mais aussi pour Ricky Martin, Christina Aguilera et Julio Iglesias. Ce maestro enthousiasme tout le monde, de Herbie Hancock à Snoop Dogg.

Dianne Reeves Quartet « Gala de jazz vocal » 3 mai 20h15 Maison du peuple de Bâle

Dianne Reeves (voix) | Romero Lubambo (guitare) | Reuben Rogers (basse) | Terreon Gully (batterie) Née en 1956 à Détroit, la chanteuse Dianne Reeves est depuis des décennies l’une des grandes voix du jazz américain. Elle a été la première chanteuse à recevoir un Grammy pour trois albums consécutifs. En 2005, la chanteuse a composé la bande originale du film de George Clooney « Good Night, And Good Luck », acclamé par la critique et récompensé par de nombreux prix, pour lequel elle a reçu son quatrième Grammy.

Maciej Obara Quartet « Nuit du jazz polonais » 4 mai 20 h Gare du Nord

Maciej Obara (sax) | Dominik Wania (piano) | Ole Morten Vaagan (basse) | Gard Nilssen (batterie) . Il s’agit d’un quartet vraiment particulier, au son complexe et détaillé. L’étoile du quatuor n’a cessé de croître au cours des dernières années.Sponsor de la soirée : GGG

Johanna Summer en solo ; Trio Daniel García « Pianissimo » 5 mai 20 h Gare du Nord

« Johanna Summer « Une nouvelle étoile au firmament du piano« , écrit l’icône du piano Joachim Kühn .

Daniel García (piano) | Reinier Elizarde « El Negron » (basse) | Michael Olivera (batterie) Les premières notes de l’album « Vía de la Plata » sont tout simplement envoûtantes. En guise d’ouverture, le pianiste de Salamanque a choisi et arrangé le « Cancíon del fuego fatuo », la « chanson du feu follet » de Manuel de Falla, tirée de son ballet « El amor brujo » créé en 1916. Elle est basée sur des mélodies populaires andalouses, appelées « cante jondo ». Sponsor de la soirée GGG.

Dieter Ilg en solo ; Lars Danielsson Group « Liberetto ». « Désir de basse » 6 mai 20 h Maison du peuple de Bâle

Le bassiste Dieter Ilg réunit comme peu d’autres l’art de l’accompagnement et l’art du solo. L’album solo « Dedication » de Dieter Ilg est un manifeste pour la liberté du jazz et une déclaration de passion à son compagnon de route à la voix grave. Lars Danielsson (basse, violoncelle) | Grégory Privat (piano) | John Parricelli (guitares) | Magnus Öström (batterie) .« Cloudland » est le quatrième album du Lars Danielsson Liberetto . Les structures définies et les libertés d’improvisation se révèlent être des oscillations finement équilibrées qui font de « Cloudland » un voyage presque en apesanteur à travers l’espace et le temps.

Quatuor Cyrille Aimée « New York maintenant » 7 mai 19.30 heures Maison du peuple de Bâle

Cyrille Aimee (voix) | Laurent Coulondre (piano) | Jeremy Bruyère (basse) | N.N. (batterie) .De son vrai nom Cyrille-Aimée Daudel, née le 10 août 1984 à Fontainebleau, France ; c’est une chanteuse de jazz française vivant aux États-Unis. Cyrille Aimée est née de parents français et dominicains. Elle a étudié jusqu’en 2009 à la State University of New York at Purchase avec Pete Malinverni, Jon Faddis et Jimmy Greene. En 2007, elle a remporté à la fois le premier prix et le prix du public au Montreux Jazz Festival. En 2008, elle a enregistré son premier album en Suisse . En 2020, elle a été nominée aux Grammy Awards. The Wall Street Journal a qualifié Aimée de « one of the most promising jazz singers of her generation ».

Kenny Garrett Quintet 7 mai 21 h Maison du peuple de Bâle

Kenny Garrett (saxes) | Vernell Brown (piano) |Corcoran Holt (basse) |Samuel Laviso (batterie) | Rudy Bird (percussions) .Kenny Garrett, né en 1960 à Détroit, a grandi avec la musique de jazz. En 1982, il part pour New York. Il s’est fait connaître au niveau international grâce aux albums « Amandla » et « Dingo », sortis en 1989 et 1990, qu’il avait enregistrés avec le trompettiste Miles Davis. Il a continué à travailler avec les guitaristes Pat Metheny et John Scofield, avec des musiciens de rock comme Sting, Peter Gabriel et Bruce Springsteen et avec le rappeur Guru. En coopération avec le Jazzclub Q4

Groupe Shai Maestro « Israël aujourd’hui » 8 mai 19 h 00 Maison du peuple de Bâle

Shai Maestro (piano) | Philipp Dizack (trompette) | Jorge Roeder (basse) | Ofri Nehemya (batterie)
Shai Maestro, 32 ans, est devenu, encore adolescent, le sideman du bassiste Avishai Cohen. Depuis près de dix ans, il a monté son propre trio. Shai Maestro a découvert le jazz grâce à Oscar Peterson. Maestro a intitulé son dernier CD présenté à Bonn « The Dream Thief ».
Avishai Cohen « Big Vicious »

8 mai 21 h Maison du peuple de Bâle Avishai Cohen (trumpet) | Uzi Ramirez (guitar), Yonatan Albalak (guitar, bass) | Aviv Cohen (drums) | Ziv Ravitz (drums)

Avishai Cohen (né en 1978 à Tel Aviv), trompettiste de jazz israélien, est fortement influencé par Miles Davis. Il fait partie des musiciens de jazz qui expriment leur créativité en parallèle dans un groupe électrique et un groupe acoustique. Le « Big Vicious » a besoin de courant pour deux guitares et un sampler live sur lequel joue le batteur Ziv Ravitz.

Jazzmeia Horn Group « Amour et libération ». « Nuit vocale » 9 mai 20.30 heures Atlantis Bâle

Jazzmeia Horn (voix) | NN (piano) | NN (batterie) Horn, née en 1991 à Dallas, a étudié de 2009 à 2014 à New York à la New School for Jazz and Contemporary Music. Le nom de Jazzmeia n’a pas été inventé par le service marketing d’une maison de disques, non, c’est son vrai nom. Selon la légende, la mère de Jazzmeia Horn voulait simplement l’appeler « Jazz », mais sa grand-mère y a mis son veto, estimant que Jazzmeia était plus approprié. Elle a déjà été nominée aux Grammy Awards pour son premier album « A Social Call ». Sarah Vaughan, Etta James, Ray Charles ou Nat King Cole sont ses icônes depuis sa jeunesse. Jazzmeia a copié, imité – et a finalement développé son propre style à la « New School for Jazz and Contemporary Music » de New York. En coopération avec le Jazzclub Q4 Sponsors de la soirée : Goffredo Loertscher, Heivisch

Trio Paier / Valcic « Fractal Beauty « Musique de chambre » 10 mai20 h Église du village de Riehen

Asja Valcic (violoncelle) | Klaus Paier (accordéon) | Gerald Preinfalk (sax) .Depuis plus d’une décennie, l’accordéoniste autrichien Klaus Paier et la Croate Asja Valcic au violoncelle enthousiasment le monde de la musique. Pour « Fractal Beauty », les deux musiciens élargissent leur univers sonore à Gerald Preinfalk, un joueur de bois viennois qui compte dans son CV le Vienna Art Orchestra ainsi que le Wiener Philharmoniker. La clarinette basse, le saxophone soprano et la clarinette ajoutent des couleurs sonores soigneusement harmonisées qui s’adaptent parfaitement à l’accordéon et au violoncelle. Sponsor de la nuit : commune de Riehen


Markus Stockhausen Group « Tales » (contes) « Jazz dans l’église » 11 mai 20 h Église du village de Riehen

Markus Stockhausen (trompette) | Jeroen van Vliet (piano) | Jörg Brinkmann (violoncelle) | Christian Thomé (batterie) Né en 1957 à Cologne, Stockhausen a commencé à jouer du piano à l’âge de six ans. À partir de 1975, il a étudié le piano et la trompette au conservatoire de Cologne. Pendant 25 ans, il a travaillé intensément avec son père, le compositeur Karlheinz Stockhausen, qui a écrit de nombreuses œuvres pour lui. .Depuis 2002, Markus Stockhausen se concentre principalement sur son propre travail créatif. Sponsor de la nuit : commune de Riehen.

Aliéksey Vianna Trio & Gabriele Mirabassi « Brazilian Highlights » 13 mai 20 h 00 Hôtel culturel Guggenheim Liestal

Gabriele Mirabassi (clarinette) | Aliéksey Vianna (guitare) | Stephan Kurmann (basse) | Jorge Rossy (batterie)
Le guitariste brésilien Aliéksey Vianna est un virtuose d’une envergure exceptionnelle. Dans les notes de pochette d’un enregistrement live réalisé au Bird’s Eye de Bâle, il décrit à quel point il a été impressionné par la musique d’Egberto Gismonti ou de Ralph Towner lorsqu’il était adolescent.
Gabriele Mirabassi a étudié la musique classique contemporaine au « Conservatorio F. Morlacchi » jusqu’en 1986. Depuis 1992, il a travaillé avec des musiciens de jazz comme Richard Galliano, Stefano Battaglia, Enrico Pieranunzi. En 1996, il a été élu musicien de l’année en Italie. En 1997, il a reçu le prix de la critique allemande du disque pour son album « Duty Free ». En coopération avec le Kulturhotel Guggenheim


Mike Stern / Bill Evans Band »Fusion Today » 15 mai 20.30 heures Atlantis Bâle

Mike Stern (guitare) | Bill Evans (sax) | Tom Kennedy (basse) | Nicolas Viccaro (batterie)

Mike Stern à Bâle, à l’Atlantis, ce sont des ambiances live inoubliables avec le super guitariste. Stern et Bill Evans sont les légendes vivantes du jazz fusion américain : lorsque Bill Evans rencontre Mike Stern, que le pape du groove Tom Kennedy gratte la basse et que le jazz-rocker Nicolas Viccaro fait tournoyer ses baguettes, l’élite du jazz fusion et du jazz-rock contemporain est une fois de plus réunie. Chaque biographie de ce quartet se lit comme le « Who’s Who » de la scène jazz mondiale. C’est Miles Davis qui, dans les années 80, a reconnu le talent du saxophoniste ténor et soprano Bill Evans et l’a placé pour la première fois sous les feux de la rampe en tant que sideman. Sponsor de la nuit : Heivisch

Joe Lovano Tapestry Trio «Saxofon Colossus» 16. Mai 20.15 Uhr Don Bosco Saal
Joe Lovano (sax) | Marilyn Crispell (piano) | Carmen Castaldi (drums)

Joseph S. « Joe » Lovano (né le 29 décembre 1952 à Cleveland, Ohio) est un saxophoniste de jazz américain. La Berklee School lui a décerné le « Distinguished Alumni Award » en 1994, un doctorat honorifique en 1998 et la « The Gary Burton Chair for Jazz Performance » en 2001. En coopération avec le Jazzclub Q4

Céu & Band »Samba, Choro & Electro-Pop »19 mai 20.30 h Atlantis Bâle

Céu (voix), NN (basse) | NN (batterie) | NN (guitare) Céu, née en 1980 à Sao Paulo, vient d’une famille de musiciens. Après quinze ans de carrière, l’auteure-compositrice-interprète brésilienne Céu est largement reconnue comme l’une des artistes brésiliennes les plus influentes de sa génération. Elle a commencé sa carrière en 2005 avec son mélange de poésie samba, de triphop et d’electronica et une nomination aux Grammy Awards américains. Elle a remporté trois Latin Grammys. Sponsor de la soirée : artevertro architekten

Kappeler / Zumthor ; Calderazzo / Patitucci « L’art du duo » 20 mai 19.30 h Salle Don Bosco

Vera Kappeler (piano) | Conradin Zumthor (batterie, percussion) Pour l’ouverture de la saison, le duo Kappeler / Zumthor présente son nouvel album, « Herd ». Un langage fait de simplicité et de mélancolie, qui laisse beaucoup de place au plaisir de jouer et à l’humour.

Joey Calderazzo (piano) | John Patitucci (basse)
L’époustouflant duo américain composé de Joey Calderazzo, pianiste de l’actuel quartet de Branford Marsalis, et du bassiste John Patitucci, qui a fait partie de l’Elektric Band de Chick Corea, se produit pour la première fois à Bâle. Ensemble, ils forment un duo profilé de jazz moderne mainstream. Sous l’influence de vieilles chansons R’n’B et de contrebassistes américains légendaires comme Ray Brown et Ron Carter, Patitucci est devenu l’un des meilleurs bassistes des années 90 : il a joué avec Chick Corea, Herbie Hancock et Wayne Shorter. En coopération avec le Jazzclub Q4

Ambrose Akinmusire Quartet « Focus Jazz Trumpet »23 mai 20.30 h Atlantis Bâle
Ambrose Akinmusire (trompette) | Sam Harris (piano) | Harish Raghavan (basse) | Justin Brown (batterie)

Akinmusire (*1982) a des parents nigérians et a grandi à Oakland. Ses premiers mentors ont été le trompettiste Robert Porter et le pianiste Ed Kelly . Il joue depuis de nombreuses années avec la même formation. Les albums du musicien paraissent chez Blue Note.

Festival de jazz en plein air de Bâle »The Basle Jazz-Scene » (la scène de jazz bâloise) 29 mai 12.30 – 17.30 heures Jardin Restaurant Kunsthalle Bâle

12.30 h Phraim
Nina Reiter (voix) | Viola Hammer (piano) | Marc Mezgolits (guitare basse) |
Peter Primus Frosch (batterie)

13h45 Silvan Joray Group
Silvan Joray (guitare) | Nadav Erlich (basse) | Josep Cordobés (batterie)

15h15 Storione / Schürmann / Rossy Trio
Yuri Storione (piano) | Dominik Schürmann (basse) | Jorge Rossy
(batterie)

16.30 h Ben Zahler’s « Songgoing » (en train de chanter)
Ben Zahler (flûte) | Isabelle Ritter (voix) | Iannis Obiols (piano) |
Ilya Alabuzhev (basse)

Prévente des billets :
Par le restaurant Kunsthalle Basel. Veuillez vous annoncer ici pour les réservations de tables : Restaurant Kunsthalle, tél. 061 272 42 33, info@restaurant-kunsthalle.ch Sponsors de la journée : Restaurant Kunsthalle, GGG, Fondation Sulger, Fondation Schüller, Fondation Suisa

Yonathan Avishai Trio « Meilleur trio de piano en jazz » 30 mai 20 h 00 Jardin Restaurant Kunsthalle Bâle

Yonathan Avishai (piano) | Yoni Zelnik (basse) | Donald Kontomanou (batterie)

Avishai, né en 1977, a grandi en Israël et au Japon. Il a commencé à apprendre le piano dès son plus jeune âge et a rapidement découvert le jazz. Dès l’âge de 14 ans, il a fondé ses propres groupes. Il a ensuite fait partie de « The Left Bank », une coopérative de musiciens qui s’est réunie pour promouvoir la musique originale à Tel Aviv. Avishai vient maintenant pour la première fois à Bâle avec son propre trio. « Joys and Solitudes » est le titre de leur dernier album commun en trio. Sponsor de la soirée : Fondation Isaac Dreyfus-Bernheim

   

Offbeat Series 2022 – Prefestival

13.3.2022  «Guitar Spirits» – John Mc Laughlin & 4th Dimension Band (80 Years Mr.Mahavishnu) Volkshaus Basel

14.3.2022  Emmet Cohen Trio Top-Jazz from New York 19.30h

21.00h Christian McBride New Quintet  Volkshaus Basel

22.3.2022  «Brasil Night» Bebel Gilberto  – 60 Years Bossa Nova –  Atlantis

 5.4. 2022  «Guitar Night» Julian Lage Trio (USA) Atlantis Basel                                                             

Offbeat séries 2022

Partager cet article :