Juliette Lepage Boisdron artiste Bâle ©VB

Juliette Lepage Boisdron artiste voyageuse

Juliette Lepage Boisdron artiste Bâle ©VB
Juliette Lepage Boisdron artiste Bâle ©VB

Série : les amis ont du talent Juliette Lepage Boisdron

Ce qu’il est utile de savoir à propos de Juliette : elle vit à présent à Bâle où elle est installée avec sa famille mais elle a été une infatigable voyageuse , de la Chine à l’Inde en passant par New-York , Singapour ou Abou Dhabi . Peut-être ses personnages aux grands yeux , parfois du ressort du fantastique , sont-ils le reflet de l’ ouverture sur le monde et à d’autres cultures que ses expatriations successives ont révélées .

Juliette est née à Paris où elle a obtenu un master en Histoire de l’Art à la Sorbonne sous l’égide de son professeur Patrice de Pracontal qui fut par ailleurs restaurateur au Louvre. De la théorie à la pratique , sa carrière professionnelle a débuté à Singapour où elle a dirigé une galerie d’art , puis a poursuivi comme agent artistique en Inde et , plus tard , à Paris attachée à la Fondation Cartier .

Devenir artiste est venu comme la suite logique des choses : ses rencontres à travers la planète ont révélé un talent créatif  et son goût pour une vision poétique de la nature humaine dont les représentations sont souvent empreintes d’une grande douceur et d’un exotisme plus ou moins évident. Juliette peint à l’acrylique sur papier , toile , carton, mais réalise aussi des bijoux depuis la formation  de joaillerie contemporaine qu’elle a reçue lors de son séjour à Lisbonne.

Aujourd’hui , Juliette Lepage Boisdron , qui a définitivement posé ses valises à Bâle , considère cette ville comme celle qui lui convient parfaitement car elle y trouve une forme d’association parfaite entre nature et culture .

« Il n’y a pas de hiérarchie entre les humains, les animaux et les plantes. Dans mes tableaux, ils ont tous la même dignité d’existence. » Juliette Lepage Boisdron

Juliette Lepage Boisdron Galerie Katapult mai 2021 Bâle ©VB
Juliette Lepage Boisdron Galerie Katapult mai 2021 Bâle ©VB
Partager cet article :