Kiefer Sutherland aux Stimmen

31 juillet 2019

Kiefer Sutherland Stimmen 2019 Photo VB
Kiefer Sutherland Stimmen 2019©VB

Kiefer Sutherland pour finir le festival Stimmen 2019 en beauté

Bourré d’énergie, charismatique à souhait : voici Kiefer Sutherland sur scène

Ce fut une soirée parfaite au Rosenfelspark : pas trop chaud, pas trop froid et surtout, pas de pluie ! De quoi en réjouir plus d’un, en particulier l’organisateur du Festival Stimmen Markus Mufler.

D’accord, Kiefer est bien le fils de son père Donald mais ne serait-il pas aussi un cousin proche de Bruce Springsteen ? La musique est bonne comme dirait l’autre, la  voix est profonde, quelque peu erraillée, la faute à une consommation régulière de Whisky peut-être, breuvage affectionné par le rocker au Stetson qui invite son amie J&B sur scène au cas où il faudrait étancher une petite soif. Kiefer aime bien se sentir chez lui, en confiance, ainsi, la divine bouteille voisine avec une lampe quelque peu desuete qui donne une impression de se trouver chez sa grand-mère. Ce sera tout pour les retours nostalgiques, enfin pas tout à fait car Kiefer Sutherland raconte entre deux morceaux de grands pans de sa jeunesse. Par exemple le souvenir de son père l’emmenant à l’école en Ferrari sur l’air de knocking on heavens door, immortel Hit originellement créé par Bob Dylan et repris par pratiquement tout bon musicos qui se respecte sur terre, offert au public à la presque fin du concert. On apprend tout en l’écoutant chanter : Saskatchewan dédiée à sa mère- Kiefer est canadien par le sang, britannique par le sol – , Not enough Whiskey– parfois, il compose même sans être sous emprise -.

Entre rock, country et folk, notre cœur aussi balance

Il faut bien avouer qu’il a passé de l’eau – et un peu de Whisky- sous les ponts avant qu’on entende parler de Sutherland le fils dans le monde musical, la faute probablement à la série qui l’a propulsé définitivement sur le devant des écrans et lui a valu une pluie de récompenses, 24h Chrono , dans laquelle le bad Boy incarne Jack Bauer, et à sa brillante présence en général dans les pas de son père. Pour preuve,en 2015, pas moins de 50 films le citent au générique dont Twin Peaks ou Melancolia. Le cinéma occupant la plus grande partie de son temps depuis 1983, il nous faudra attendre 2016 pour découvrir les talents musicaux de Kiefer Frederick Dempsey George Rufus Sutherland (Je ne m’en lasse pas, moi qui n’ai bêtement qu’un seul prénom ! Personnel). Celui-ci sort alors son premier album Down in a Hole comprenant le single Not Enough Whiskey. Son second album Reckless & me sort en 2019.

Observation notable :  Kiefer Sutherland étant parfois estimé comme l’acteur le mieux payé du monde en 2019, il ne fait de la musique que pour le pur plaisir : le sien et le nôtre. Qualifiant lui-même son premier album de folk, il y a instillé aussi bien des love-song comme I’ll Do Anything, mélodie  genre Country  histoire d’honorer  son idole Johnny Cash, simple mais efficace question texte,  mais aussi des morceaux de sa vie comme Can’t Stay Away – ou This Is How It’s Done  qui traitent de sa fréquentation  précoce plus ou moins heureuse des bars du quartier. Parfois, sur d’autres jeux plus rock, on  croirait entendre Jerry Lee Lewis au piano, comme sur Blame it On Your Heart extrait du second album, une affaire de rupture vengeresse bien rythmée. Bref, Kiefer Sutherland peut continuer à jouer et chanter… sur scène,  surement moins épuisant que de partir à la chasse aux terroristes même au ciné ! On attend patiemment son 3ème album.

Kiefer Sutherland a fondé en 2002 son propre label, Ironworks Records avec Jude Cole avec lequel il a également  travaillé pour aboutir à Down in a Hole. Le nouvel album Reckless & me est un hommage à la musique country englobant du folk, du rock, du blues et bien plus encore. Kiefer Sutherland est en tournée en Europe en 2019.

 Le Festival Stimmen de Lörrach 2019 a rassemblé près de 30 000 spectateurs

Les plus grands succès de cette édition du Stimmen ont été sans trop de surprise Iggy Pop, George Ezra, Jan Delay auxquels il faut ajouter Jœ Jackson et Cat Power et auxquels il manque certainement Mayra Andrade, dont le concert fut annulé pour cause d’orage trop violent et Beirut pour cause d’ennui de santé.

Le prochain festival Stimmen aura lieu le 5 Juillet 2020.

Partager cet article :