Benoît André Directeur Filature de Mulhouse ©VB

La Filature de Mulhouse Spectacles en ligne

Les portes de La Filature restent fermées mais vous pourrez découvrir le travail d’Anne-Laure Liégeois en ligne !

Mardi 16 février à 19h, son spectacle Entreprise (en 3 parties) sera accessible :

  • sur notre chaîne YouTube
  •  puis disponible en replay jusqu’au 23 février.
  • Retrouvez-nous également samedi 20 février à 20h pour la rencontre sur Zoom « Vie et souffrance au travail »

« ENTREPRISE » D’ANNE-LAURE LIÉGEOIS DU 16 AU 23 FÉVRIER

4 textes, 3 acteurs et 3 époques se succèdent pour, d’une plume à l’autre, révéler ce qui structure notre relation à l’entreprise, à la nécessité de gagner nos vies, au poids et à l’absurdité du temps passé au travail, et au rire, enfin, qui sait alléger les rapports sociaux. 
Au fil de fictions turbulentes et joueuses se croisent, plus ou moins stylisés, caricaturés et fantasmés, tous ceux qui forment le peuple du travail : patrons, salariés, syndicalistes, intérimaires mais aussi Karl Marx, Annie Cordy, le Père Noël… Et, bien sûr, en héroïne première de ce triptyque entrepreneurial, il y a l’écriture ; celle des trois auteurs, que les comédiens malaxent avec jubilation !

Le Marché de Jacques Jouet (2020)
À la fois poète, romancier, nouvelliste et auteur de théâtre, Jacques Jouet est membre de l’Oulipo depuis 1983. Répondant à une commande d’écriture pour le troisième volet du triptyque « Entreprise » d’Anne-Laure Liégeois, il écrit le travail d’aujourd’hui en écho aux textes de Georges Perec et de Rémi de Vos. L’absurde n’est jamais loin, le rire omniprésent ! 
Disponible ici mardi 16 février à 19h (puis en replay jusqu’au 23 février)

Débrayage et L’intérimaire de Rémi de Vos (1995) 
Ces textes mettent en scène deux hommes et une femme aux prises avec les horaires, le harcèlement sexuel, l’intérim, la perte et la recherche d’emploi, les échecs à répétition, l’humiliation… Plantés devant un paysage de montagnes suisses, ils sont interchangeables d’une scène à l’autre et changent de costume et de perruque entre deux portes.
Disponible ici mardi 16 février à 19h (puis en replay jusqu’au 23 février)

L’Augmentation de Georges Perec (1967) 
Pour obtenir une augmentation (de salaire), il y a un chemin à parcourir. Il faut que : la secrétaire du chef de service soit là, qu’elle soit de bonne humeur, que le chef de service soit là ; qu’il entende quand on frappe, qu’il dise d’entrer, que proposant ou non un siège, il écoute, qu’il se laisse convaincre, qu’il concède l’augmentation. Du moins qu’il en parle à son chef de service. 
Disponible ici mardi 16 février à 19h (puis en replay jusqu’au 23 février)

RENCONTRE EN LIGNE

« VIE ET SOUFFRANCE AU TRAVAIL » LE 20 FÉVRIER 20h 

Nous vous proposons de participer en ligne, samedi 20 février à 20h, à la rencontre « Vie et souffrance au travail » en présence de Danièle Linhart (sociologue au CNRS, spécialiste de la place du travail dans la société), Sylvie Morano (psychologue du travail) et Anne-Laure Liégeois (metteuse en scène). 
Le travail représente un enjeu politique central dans nos sociétés modernes organisées autour de l’économie. Il occupe aussi une place majeure dans la vie des individus, confrontés à des dynamiques contradictoires, entre volonté d’épanouissement et dégradation des conditions professionnelles.

Accessible sur inscription via Zoom (puis en replay sur notre site), cette table-ronde s’inscrit dans notre cycle « Société en chantier » et fait écho au spectacle Entreprise. 

FILATURE DE MULHOUSE

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *