Zoo de Bâle Suricates juin 2020 Photo VB

Le zoo de Bâle rouvre ses portes samedi 6 juin

Olivier Pagan directeur Zoo de Bâle juin 2020 Photo VB
Olivier Pagan directeur Zoo de Bâle juin 2020 ©VB

Au Zoo de Bâle le 6 juin : mesures de précaution et naissances en pagaïe.

Le Zoo réouvre après 82 jours de fermeture au public et une perte de 5,5 millions allégée par les dons provenant du mecennat de 2,1 millions .

Règles : pas plus de 4000 personnes en même temps , 2000 de moins que d’habitude (ce chiffre n’inclut pas les enfants en bas âge), un panneau indique en temps réel le nombres de visiteurs autorisés à entrer. Entrée et sortie distinctes , pas de croisement. Les petits pavillons resteront fermés et un sens de visite sera mis en place dans les autres. Les abonnements seront prolongés de la pèriode de 82 jours  correspondant à la durée de fermeture au public . Le restaurant , la cafétéria et la boutique sont ouverts.

Olivier Pagan, Directeur du Zoo, se réjouit de la journée de samedi: «Je suis impatient de pouvoir rouvrir les portes du Zoo à toutes celles et ceux à qui il a tant manqué. Avec tous les heureux événements qui s’y sont produits pendant le confinement, les visiteurs vont pouvoir rattraper le temps perdu.» 

De nombreuses naissances pendant la fermeture du Zoo

Hippocampes, crocodiles, rennes, singes-écureuils, suricates ( naissance le 11 avril ), cochons nains, atèles , oiseaux et poissons: le samedi 6 juin, les visiteurs pourront faire personnellement la connaissance de tous ces jeunes animaux. 

Naissances chez les crocodiles du Nil au pavillon Gamgoas et de 2 crocodiles de Johnston au vivarium en mai – pour la première fois au Zoo de Bâle – Le couple de crocodiles de Johnston (26 ans chacun) à l’origine de ces naissances vient du zoo de Francfort. Les crocodiles femelles sont des mères prévenantes : les crocodiles du Nil femelles enterrent leurs œufs. Au moment de l’éclosion, les bébés crocodiles émettent des sons pour prévenir leur mère qu’elle doit les déterrer. Celle-ci les prend alors dans sa gueule et les conduit jusqu’à l’eau. En chemin, la femelle emporte à peu près tout ce qu’elle trouve sur son passage. Dans la nature, certaines espèces de tortues tirent profit de cette pratique et pondent leurs œufs dans les nids de crocodiles. Pour peu que les petites tortues éclosent en même temps que les bébés crocodiles, la maman crocodile emporte aussi les bébés tortues à l’eau. Elle surveille ensuite ses petits pendant plusieurs mois. Contrairement aux crocodiles du Nil, les crocodiles de Johnston ne veillent pas sur la ponte. Ils ne retournent auprès des œufs qu’au moment où ils éclosent.

La vie comprend aussi la mort , ainsi une girafe est décédée après une anesthesie non supportée pour résoudre un grave problème de sabot; son squelette a été confié au Naturhistorisches Museum.

Où en sont les travaux de construction des projets entamés avant la fermeture du Zoo?

 Le pavillon des oiseaux  actuellement en rénovation  est  fermé jusqu’à sa réouverture prévue au premier semestre 2022.

Pendant les travaux, les visiteurs pourront observer les girafes dans les aménagements extérieurs. Ils retrouveront les okapis et les petits koudous dès la réouverture du pavillon des antilopes en automne.

Partager cet article :

Le Détour Saint-Louis

logo Ecole Les Coquelicots Bâle

Logo MuseumsPassMusées

Logo-HT-Cre-Art-Basel

Museen Basel

Théâtre le Grrranit Scène Nationale Belfort Logo

Logo Comète Hésingue

Logo Ecole Française de Bâle

Fondation Fernet-Branca

Alliance Française de Bâle

© Bâle Région Mag 2020 / Mentions légales et Politique de confidentialité

✨ Site réalisé avec monweb.agency