Zurich Film Festival 2020 : la France à l’honneur

Shania Twain invitée lors de la conférence de presse ZFF 2020 Chalets Claude Nobs ©VB
Shania Twain invitée lors de la conférence de presse ZFF 2020 Chalets Claude Nobs ©VB

ZFF du 24 septembre au 4 octobre 2020: le Zurich Film Festival rend hommage au cinéma français

Le 16ème ZFF : 65 films, 23 Premières mondiales, 11 Premières internationales 4 Premières européennes de 47 pays

Pour recevoir  la presse cette année lors de la présentation de l’édition 2020 du ZFF , Christian Jungen promu nouveau directeur artistique en remplacement de Karl Spoerri , avait réservé une très agréable surprise : nous étions conviés aux Chalets de Claude Nobs sur les hauteurs de Montreux , le petit paradis où le fondateur du Montreux Jazz Festival en 1967 -disparu en 2013 – , invitait ses amis musiciens en quête d’inspiration et de bons moments passés avec cet homme chaleureux , melomanne , ami des artistes . Il s’était installé là-haut sur les collines en 1980 mais dès les années 70 , Claude Nobs était connu dans l’industrie du disque et des pointures comme Bowie , Freddy Mercury ou ACDC , Quincy Jones , Phil Collins…venaient enregistrer chez lui .

Aujourd’hui , c’est pour signifier le tout nouveau partenariat  entre le prestigieux Montreux Jazz Festival et le Zurich Film Festival que la conférence de presse de l’édition 2020 a élu domicile aux chalets de Claude Nobs. Le festival de musique le plus renommé d’Europe est partenaire de l’événement professionnel SoundTrack_Zurich, qui se déroule pendant le Zurich Film Festival, et présentera également des concerts à Zurich.

Docteur en études cinématographiques, Christian Jungen est considéré comme un spécialiste des festivals de cinéma. Il est critique de cinéma depuis 25 ans et dirigeait  le département culture de la « NZZ am Sonntag » ainsi que « Frame ». Le magazine a été co-fondé par la « NZZ am Sonntag » en coopération avec le Zurich Film Festival. De 2011 à 2017, il a été président de l’Association suisse des journalistes cinématographiques. De 2013 à 2018, il a été membre de  la Film Commission Zürich. Il a écrit « Hollywood à Cannes » et la biographie « Moritz de Hadeln – Mister Film Festival».

Chalets Nobs ZFF 2020 ©VB
Chalets Claude Nobs ZFF 2020 ©VB

Nombreuses premières mondiales , record de femmes réalisatrices et oeil d’or pour Iris Berben 

En cette année de COVID-19, le Zurich Film Festival propose tout de même un programme riche : plus de la moitié des films en lice dans les compétitions sont réalisés par des femmes. Cette année, le festival met le cinéma français à l’honneur. Des stars comme Johnny Depp, Juliette Binoche et Til Schweiger sont attendues. Iris Berben reçoit un Œil d’or récompensant sa carrière. La section Nouveaux Horizons se dédie à la nouvelle génération du cinéma français, tandis que la série thématique «Hashtag» attire l’attention, sous le mot clé #GetUpStandUp, sur des individus qui luttent contre les conventions sociales. 

 

Cinéma récent et femmes en force

Les nouvelles voix les plus intéressantes du cinéma contemporain seront entendues au ZFF, toutes sections confondues: plus de 100 œuvres présentées au festival sont un premier, deuxième ou troisième travail de réalisation. 38 films sont en lice pour l’Œil d’or des trois compétitions Projecteurs, Fiction et Documentaire. Et Georg Bütler, responsable de la programmation, d’expliquer: «La compétition couvre toute la palette du cinéma contemporain: vibrante, urgente, provocante, et sous de multiples formes. Du thriller d’action danois SHORTA, d’une actualité brûlante, qui thématise la violence policière dans la banlieue de Copenhague au drame indien THE DISCIPLE, à la mise en scène précise, l’histoire d’un homme dévoué corps et âme à la musique traditionnelle de son pays. Du surprenant documentaire MAYA, qui suit une tigresse dans un zoo iranien, reflétant notre passion pour l’exotisme, à la contribution ukrainienne THE EARTH IS BLUE AS AN ORANGE, un documentaire poétique sur l’espoir et les rêves et sur le pouvoir de l’art dans les moments de peur et de désespoir.» Cette année, les réalisatrices bénéficient encore une fois d’une plateforme solide au ZFF: près de 40% des films proposés toutes sections confondues ont été réalisés par des femmes. Dans la compétition, la part de représentation féminine s’élève même à plus de 50%. 

Forte présence suisse et la France à l’honneur

Avec 27 productions au total, le cinéma suisse occupe une place importante au ZFF. Il s’agit entre autres des nouvelles œuvres des figures de proue helvétiques, comme Bettina Oberli (WANDA, MEIN WUNDER), Stefan Haupt (ZÜCHER TAGEBUCH) ou Rolando Colla (W. – WAS VON DER LÜGE BLEIBT). Le réalisateur Rolf Lyssy présentera non seulement en Première mondiale son nouveau film, EDEN FÜR JEDEN, mais il recevra aussi le Career Achievement Award, flanqué d’une rétrospective de 10 de ses œuvres. Outre des noms bien connus, le ZFF offre également une plateforme aux nouvelles voix de Suisse, comme Karin Heberlein (SAMI JOE UND ICH, Première mondiale), Pascal Hofmann (NOT ME – A JOURNEY WTH NOT VITAL, Première mondiale), Christian Koch (SPAGAT) ou Nina Stefanka (MIRAGGIO, Première mondiale). Tous sont en lice pour l’Œil d’or de la compétition Projecteurs. En outre, les créations locales seront à l’honneur de la Journée du cinéma zurichois, le 29 septembre, en présence de la Conseillère nationale Jacqueline Fehr et de la présidente de la ville de Zurich, Corine Mauch.

Cette année, le ZFF ne présente pas moins de 40 (co)productions françaises: la section «Nouveaux Horizons» fait cette année la part belle à la nouvelle génération de cinéastes français. Vive, pleine d’humour et courageuse, elle est représentée à travers 17 films, dressant un panorama des différents nouveaux développements du bastion du cinéma en Europe. Des premières œuvres françaises ont également été retenues dans la compétition Fiction, avec GAGARINE et SLALOM, qui expriment merveilleusement l’urgence et l’originalité du cinéma récent de l’Hexagone. 

Par ailleurs, le ZFF récompense pour la première fois deux réalisatrices françaises: Juliette Binoche recevra le Golden Icon Award pour sa carrière d’actrice et présentera, à cette occasion, son dernier film, La bonne épouse , tandis que la réalisatrice, scénariste et actrice Maïwenn se verra remettre le A Tribute to… Award pour son travail derrière la caméra. Dans ce contexte, elle présentera son nouveau film, ADN. D’autres Yeux d’or sont décernés cette année à la comédienne britannique Olivia Colman et à l’acteur allemand Til Schweiger.

Films phares de l’année dans le programme Gala et section Hashtag #GetUpStandUp

Les 34 titres sélectionnés pour la section Gala comprennent moult productions phares de l’année, que l’on retrouvera également dans la course aux Oscars. Il s’agit entre autres des grands succès de Sundance, THE FATHER ou THE TRUFFLE HUNTERS, ainsi que des titres fort attendus de l’automne, comme NOMADLAND ou ONE NIGHT IN MIAMI. Le thriller d’espionnage THE COURIER, avec Benedict Cumberbatch, est présenté en Première européenne.

Deux ans après sa première visite, Johnny Depp revient avec le documentaire musical CROCK OF GOLD qu’il a produit et qui rend hommage au groupe The Pogues. Le réalisateur allemand Sönke Wortmann présente sa nouvelle comédie CONTRA en Première mondiale. En provenance d’Europe, la Première internationale de LACCI, film d’ouverture de la Mostra de Venise réalisé par Daniele Luchetti, et HERE WE ARE, perle d’art et d’essai de Nir Bergman, sont également des titres clés du programme. De retour à Zurich cette année, Nir Bergman, le maître à l’origine de la série israélienne IN TREATMENT, adaptée dans le monde entier, avait remporté le prix de la compétition Series du ZFF en 2019 avec JUST FOR TODAY.

Le programme est complété par différentes sections hors compétition, notamment la série thématique Hashtag, qui réunit 8 films sous le mot-clé #GetUpStandUp, attirant l’attention sur des individus qui luttent contre les conventions sociales et pour la reconnaissance, la justice et, parfois même, la survie pure et dure. Le 2 octobre, deux ans jour pour jour après l’assassinat de Jamal Khashoggi, la Première internationale du documentaire THE DISSIDENT sera présentée dans le cadre de cette section.

Programme complet du ZFF

Chaque automne, le Festival du film de Zurich (ZFF) présente pendant 11 jours les plus belles découvertes et les films les plus attendus de l’année. Il offre une plate-forme aux nouveaux cinéastes les plus prometteurs du monde entier. Le ZFF encourage l’échange entre les réalisateurs de la relève, les cinéastes établis, l’industrie cinématographique et le public. En 2019, il a enregistré environ 117 000 entrées .

ZFF logo
Partager cet article :

Le Détour Saint-Louis

logo Ecole Les Coquelicots Bâle

Logo MuseumsPassMusées

Logo-HT-Cre-Art-Basel

Museen Basel

Théâtre le Grrranit Scène Nationale Belfort Logo

Logo Comète Hésingue

Logo Ecole Française de Bâle

Fondation Fernet-Branca

Alliance Française de Bâle

© Bâle Région Mag 2020 / Mentions légales et Politique de confidentialité

✨ Site réalisé avec monweb.agency